Terrain Imaginaire, 2 x 4 min, 2014

Alan Durand & Romain Loiseau,

 

Remontage du match Brésil-Italie, finale de la Coupe du Monde 1970.
Premier match de l’histoire retransmis en couleur et en direct Mondovision.

 

« Terrain Imaginaire » extrait la substance purement esthétique du football à la télévision, pour ne garder que les gestes des joueurs, les mouvements de leur corps. Ainsi le ballon disparaît totalement. Le résultat offre deux « morceaux » distincts, 1ère et 2nde mi-temps. Répondant aux codes de la techno pour le premier, et de divers univers musicaux pour le second : l’ambiance du stade, les commentateurs, le sifflet de l’arbitre rythment le montage et définissent, par le son, la hiérarchie des images.

Chaque apparition de l’image est liée à un son en particulier. Le son devient la matière qui dirige le montage et offre une autre vision du spectacle footballistique. Une chorégraphie électronique aux couleurs d’un des matchs les plus iconiques de l’histoire du football, où le football total du Brésil terrasse le pragmatisme de l’Italie.

La scène sur laquelle se joue cette partie de football improbable est un terrain familier, une pelouse verte délimitée par des lignes blanches que tout le monde peut identifier, véritable langage universel. Sa retransmission mondiale délocalise à l’époque le match du stade jusque dans le salon de tous les passionnés de foot, et en fait le terrain de leurs fantasmes, un Terrain Imaginaire.

 

Category
Art, Film expérimental